Quels sont les divers types d’alarme maison connectée ?


Science/High-Tech /

Aimeriez-vous équiper votre domicile d’une alarme connectée pour sa protection ? Si oui, il y a de nombreux types de ce dispositif de sécurité qui sont différents des uns et des autres. En effet, certains systèmes d’alerte sont reliés à votre smartphone, Wi-Fi et à bien d’autres appareils. Voici les différents types d’alarmes connectées.

Les alarmes maison sans fil

Elles sont simples d’installation. Elles peuvent s’intégrer à tout type d’habitation. Une Alarme connectée sans fil comprend un boîtier central. Elle est accompagnée aussi d’une sirène qui peut être intégrée dans le boîtier. Elle se compose également de capteurs. Elle est constituée de détecteurs. Elle est équipée d’un transmetteur GSM. Ce dernier équipement permet de vous alerter sur votre smartphone lorsqu’un intrus s’introduit chez vous.

Les alarmes GSM

Celles-ci ont besoin d’une carte SIM pour fonctionner. La puce sera introduite dans le transmetteur GSM. Lorsqu’une intrusion survient, elles envoient les alertes sur votre téléphone. Les alertes peuvent être par message vocal ou par SMS. Elles sont équipées de plusieurs appareils. Elles sont accompagnées généralement des détecteurs, du clavier d’alarme, de la télécommande, de la centrale, et du transmetteur. Elles permettent ainsi d’avoir un œil éloigné sur votre système.

Les alarmes avec autosurveillance

Ce type d’alarme connectée permet à son propriétaire de surveiller lui-même sa maison. Lorsqu’un problème survient, il envoie à son propriétaire un message à travers une application, vous devez télécharger et installer préalablement. Il est possible qu’il vous appelle directement pour informer d’une intrusion à votre domicile.

Les alarmes connectées avec télésurveillance

Quant à celles-ci, elles sont rattachées à un centre de télésurveillance. Ce dernier fonctionne tous les jours. Chaque fois que l’alarme se déclenche, le centre reçoit immédiatement l’alerte. Ensuite, un agent de surveillance s’occupe de vérifier grâce à des vidéos et photos qui sont prises par le système pendant le déclenchement. En cas d’une intrusion vérifiée, il alerte les services de l’ordre.