Travail décent : quels sont les droits des personnes handicapées ?


Divers /

Bien qu’ils soient vulnérables, les personnes handicapées aussi disposent de compétences à faire valoir dans les entreprises. Afin de leur permettre de bien exercer leur responsabilité, il existe des mesures spécifiques qui sont prises en leur faveur. De quoi s’agit-il réellement ? Lisez cet article pour les découvrir.

Une personne handicapée, c’est qui ?

Un handicapé est toute personne ayant une déficience physique, mentale ou sensorielle qui ne lui permet pas de vivre et d’agir convenablement dans son milieu de vie ou de travail comme tout le monde. En clair, c’est une personne dont la déficience constitue en partie un obstacle à l’exercice de son potentiel ou à l’éclosion de ses compétences. Si vous souhaitez approfondir vos connaissances sur le handicap, plus de conseils ici.

Quelles mesures spécifiques pour les travailleurs handicapés ?

Pour offrir les mêmes chances et les mêmes opportunités aux personnes handicapées, des mesures spécifiques ont été prises. Dans une entreprise, les travailleurs handicapés doivent jouir des conditions particulières de travail dont les coûts générés par celles-ci sont à la charge de l’entreprise qui les emploie. Ces mesures sont reconnues par la commission des droits et de l’autonomie des personnes handicapées (CDAPH). Entre autres mesures, on peut citer le principe de non-discrimination, le principe de l’équité dans la répartition et l’exercice des tâches, etc.

Quels sont les droits des handicapés travailleurs ?

Comme tout employé, les personnes handicapées bénéficient des mêmes droits de travail que les personnes non handicapées. Il n’y a pas de discrimination particulière à condition que des mesures spécifiques à chaque handicap soit prises en compte lors des réunions par exemple, lors des séances de renforcement de capacités, lors des voyages, etc. Si c’est un handicapé moteur par exemple, l’entreprise doit installer des rampes d’accès pour faciliter le déplacement de celui-ci.