Tout savoir sur le téléchargement direct


Divers /

La technologie est en perpétuelle évolution. Surtout avec les nouvelles prouesses du web, les téléchargements sont devenus très faciles. Pour ce faire, il y a la méthode de téléchargement légale et celle du téléchargement direct illégal. Il faut dire que beaucoup d’internautes se tournent vers cette dernière. On vous en parle dans cet article.

Que peut-on comprendre du téléchargement direct ?

Souvent abrégé DDL (Direct Download) le téléchargement direct est monnaie courante en France. Il consiste à télécharger un ou plusieurs fichiers numériques directement depuis un site web par le biais d’un navigateur web. Le fichier ainsi téléchargé est directement enregistré sur l’ordinateur, le smartphone ou la tablette de l’utilisateur.

De plus, le téléchargement direct n’exige aucun logiciel. Vous pouvez le faire directement depuis votre navigateur. Il suffit de cliquer sur le lien prévu à cet effet. Il faut notifier que bien qu’il en existe plusieurs, certains sites sont plus performants que d’autres. En vous rendant sur internet, vous trouverez une liste des meilleurs site de téléchargement direct . Certains parmi les sites de téléchargement sont malveillants et peuvent être contrôlés par des personnes ayant de mauvaises intentions. Vous pouvez être victime de piratage si vous ne faites pas assez attention.

Aspects légaux des sites de téléchargement direct

En réalité, les sites de téléchargement directs ne sont pas totalement illégaux. Les choses dépendent du contenu du site et de ce que vous téléchargez. Il existe sur le net des milliers de fichiers qui ne sont pas protégés par les droits d’auteur. Vous pouvez effectuer le téléchargement de ces fichiers sans enfreindre la loi.

Il en est de même pour les projets open source et les fichiers sous licence Creative Commons. Les œuvres cinématographiques et musicales libres de droits et celles dont la durée de protection a expiré peuvent également être téléchargées en toute légalité. C’est quand il s’agit de téléchargement par piratage d’œuvres protégées par des droits d’auteur que ces sites deviennent illégaux.