Tout savoir sur le papier peint végétal dans la déco


Divers /

Le papier peint végétal a le vent en poupe. Aujourd’hui en vogue, il permet d’apporter une touche particulière à votre maison grâce aux nombreux motifs très stylisés que proposent les marques et les grandes maisons d’édition. Plus de détails dans cet article.

Papier peint végétal : pour quelle pièce ?

Actuellement très tendance, le papier peint végétal s’invite dans les grandes pièces par des petites touches, version tête de lit ou crédence, sur un mur ou dans un angle de pièce afin de délimiter un espace bien particulier. Dans votre cuisine, il s’accorde parfaitement bien avec des meubles gris ou verts. C’est un parfait duo naturel quand il est avec le bois. Dans votre salon il crée un espace lecture cosy et dans la chambre, la tête de lit en papier peint crée une très belle illusion d’optique.
Vous pouvez également penser l’ajouter dans l’entrée, les toilettes et la salle de bains. Il se glissera parfaitement à merveille dans ces pièces d’eau par excellence. En somme, il sera plus apprécié par les intérieurs urbains pour sa touche green comme une parenthèse rafraîchissante ou enchanté. Plus de détails sur ce site

Comment choisir son papier peint végétal ?

Il est très rare de voir le choix d’un papier peint végétal est rapport avec une faute de goût. Il est juste question d’une bonne réflexion aux associations chromatiques et à taille de l’imprimé. Abordant le côté couleur, une pièce sombre peut accueillir un papier peint végétal aux teintes claires. Mais quand il est question d’un espace lumineux, un modèle plus sombre fera l’affaire.
En ce qui concerne le volume, plus la surface murale est importante, plus les imprimés XXL et les modèles panoramiques seront à point nommé. Ces peuvent se déployer pour s’exprimer pleinement. Ces types de papier peint végétal sont autorisés dans une grande pièce. Par contre pour une petite pièce, vous devez vous tourner vers des imprimés aux traits fins et délicats au risque ne pas étouffer la pièce et frôler l’overdose.