Nourrir son chiot : comment s’y prendre ?


Divers /

L’alimentation d’un chiot doit contenir tous les nutriments nécessaires pour sa croissance, pour cette raison il est nécessaire de savoir comment le nourrir afin que son développement s’effectue sans problèmes et sans maladies. Vous venez de vous offrir un chiot et vous vous posez des questions sur comment le nourrir ? Aucun souci à vous faire, ici nous vous donnons quelques recommandations pour nourrir votre petit toutou comme cela se doit.

Quels sont les nécessités alimentaires du chiot ?

L’alimentation de votre chiot n’est pas une chose à prendre à la légère, pour cette raison nous vous donnons plus de conseils ici. Il faut notifier avant tout que votre chiot doit avoir une alimentation saine et modérée qui tient compte du besoin calorique de son organisme. En effet un apport de calcium et de phosphore pour le renforcement de son immunité mais également pour l’augmentation de son énergie. Les chiots ont des nécessités énergétiques très élevés comparées à celles des chiens adultes.  Il faudra aussi effectuer son changement de régime alimentaire en douceur afin que cela n’affecte pas son système digestif puisqu’il question de quitter le lait maternel pour un autre type d’aliment.  Enfin contrôlez sa fréquence d’alimentation : vous pouvez donc le nourrir trois fois par jour s’il a moins de 6 mois. Au-delà vous pouvez réduire le régime à deux repas journaliers

 

Quelques recommandations supplémentaires

En dehors des nécessités énoncées précédemment, d’autres recommandations sont également à privilégier, il s’agit de :

La température de la nourriture du chiot : il recommandé que le repas du chiot ne soit ni trop chaud ni trop froid, une température modérée oscillant autour des 30°C est donc préconisée

Tenir compte de l’habitude alimentaire du chiot : ce sont des animaux qui aiment conserver leurs usages, le lieu où il servi, la quantité et même le pot dans lequel il est nourrit. Un changement de l’une de ses habitudes peut faire qu’il abandonne le repas.

La quantité de nourriture et l’apport calorique de votre chiot doivent être contrôlés car un excès pourrait engendrer un développement exagéré qui pourrait avoir des répercussions sur la charge que peut supporter ses muscles.