Loïc Libot propose une nouvelle approche pour le système sanitaire français


Divers /

Tout système a besoin d’amélioration. C’est pourquoi les acteurs mènent souvent des réflexions. C’est dans cette dynamique qu’un urgentiste a  fait des propositions afin d’améliorer le système sanitaire français. Découvrez dans cet article ce que propose l’urgentiste Loïc Libot.

Qui est Loïc Libot ?

Loïc Libot est un médecin urgentiste à Nancy. C’est donc un acteur du système sanitaire français depuis une décennie. Vous trouverez plus de détails sur ce site internet. En effet, cet homme passe assez de son temps dans les couloirs des urgences. Avec ses 15 ans d’expériences, il a eu le temps de bien évaluer le système, surtout en ce temps de Covid. Alors pour apporter une solution à la situation qu’il déplore, il propose des solutions.

Qu’est-ce que Loïc Libot veut changer ?

Dans le système sanitaire français, il y’ a un amalgame. En effet, généralement les urgences sont souvent pleines de monde. Ainsi, l’urgence qui devrait servir à des réanimations est devenue  un centre de soin. Conséquence les patients vont se soigner dans les urgences. Or, le patient devrait consulter un médecin qui doit le soigner. Alors, les urgences sont peuplées surtout avec la pandémie de Covid-19 et ses variantes. C’est pour trouver une solution à ce problème que l’urgentiste propose des solutions pour l’amélioration du système d’urgence.

Améliorer  l’organisation des soins d’urgence

Pour apporter une amélioration au système sanitaire de la France, Loïc propose la création de centre des soins immédiats. Ainsi, ces centres vont s’occuper de soigner les patients. Cela sera une manière pour désengorger les urgences. Mais, en ce temps de Covid où les variantes créent beaucoup de victimes, l’urgentiste de Nancy propose des solutions qui vont permettre le retour à la normal. Il souhaite que des dispositions soient prises pour transformer des salles de jeux, des gymnases en centre de réanimation Covid. Ainsi, il n’aura plus de monde dans les urgences même en temps de Covid.