Comment s'y prendre avec les frais de notaire ?


Divers /

L'achat d'un bien immobilier, entraîne des frais d'acquisition, appelés « frais de notaire ». Ces frais, s'ajoutent au prix d'achat des biens et se composent principalement des taxes payées à l'Etat. En principe, ils sont payés par l'acheteur, mais calculés en fonction de plusieurs éléments. Dans cet article, nous vous exposerons comment effectuer le calcul de ces frais.

Comment faire le calcul des frais de notaire ?

Les frais de notaire, sont liés à l'achat d'un bien immobilier et payés au ministère des Finances. Ils reviennent aux communautés étatiques ou locales selon le cas. Ils sont calculés sur la base de plusieurs éléments et varient en fonction de l'état et de la situation géographique du bien. En effet, ces frais sont segmentés en 4 parties notamment les droits de mutation, la rémunération du notaire, les émoluments de formalité ainsi que la contribution de sécurité immobilière. Le calcul ce fait alors sur la base de ces éléments. Pour en savoir plus, cliquez ici.

Concernant les droits de mutation, il s'agit des frais perçus par l'administration fiscale qui s'élève à 5,80 % du prix de vente dans la plupart des départements. Par ailleurs, les commissions dues au notaire pour la vente d'un bien sont calculées en utilisant un taux proportionnel au prix de vente du bien soit 0,814 % sur un prix de vente de 60 000 € par exemple.

Cependant, il existe des sites conçu pour vous permettre d'avoir une idée approximative des frais. Alors vous pouvez accéder à ces sites et inséré les informations requises tel que la date de construction, le prix d'achat du logement et bien d'autres choses. Néanmoins, vous pouvez bénéficier des réductions sur les frais à partir d'un bien d'une certaine valeur donné.

Comment avoir une réduction sur les frais de notaire ?

Généralement, les frais d'un notaire sont fixes. Cependant en fonction de la propriété chaque client à son tarif. En effet, pour une ancienne propriété, les frais de notaire doivent être augmentés de 7 à 8 % de la valeur du bien acheté, alors que pour une maison neuve, ce taux est compris entre 2 et 3 %. Par conséquent, pour bénéficier d'une réduction, vous devez opter pour un bien neuf. En outre, vous avez une remise de 10 % pour les biens ayant une valeur supérieure ou égale à 150 miles Euro. Vous pouvez également négocier avec le notaire dans l'espoir d'avoir une probable réduction.